L’orient des peintres au musée Marmottan, le 29 juin

Riche d’une cinquantaine de chefs-d’œuvre provenant des plus importantes collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, cette exposition entendait révéler à travers ce voyage un nouveau regard sur cette peinture.

C’est dans l’hôtel particulier qui abrite les collections de Paul Marmottan, dédiées à Napoléon et à sa famille, qu’elle a pris place. C’est en effet le souffle des conquêtes napoléoniennes qui porte les peintres à partir et à vérifier leur fantasme d’Orient à travers le voyage. L’aube de l’ère industrielle donne ainsi naissance à l’orientalisme, qui traverse tout le siècle et les pays européens. À l’orée du XXème siècle, les avant-gardes elles-mêmes se nourrissent de ces expériences nouvelles et inventent un art nouveau, aux portes de l’abstraction, portées par l’Orient. Face aux nombreuses études et expositions précédentes, le parcours a privilégié l’Orient méditerranéen, propre à l’empire colonial français. Le corpus des œuvres a été organisé à travers deux axes distincts: la figure humaine et le paysage, deux voies qu’annonçaient La Petite Baigneuse (1828, Paris, musée du Louvre) d’Ingres et Innenarchitektur (Architecture intérieure, 1914, Wuppertal, Von der Heydt Museum) de Paul Klee.

Ces deux lignes s’éclairaient mutuellement tout au long du parcours organisé en 7 sections.

Après la visite, pour ceux qui le souhaitaient, nous avons poursuivi par un déjeuner dans un restaurant situé à une dizaine de minutes à pied du musée.

Tarif : 30€ (entrée du musée et visite)

Pour vous inscrire ou adhérer, ou encore des questions sur la sortie ou sur les modalités d’adhésion, n’hésitez pas à me contacter : celine@celineartandco.fr

A bientôt

Céline

Merci à Céline Parant pour nous avoir guidés à travers cette belle exposition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *